Equipe "Evolution des ARN non-codants chez les levures"

L'équipe "Evolution des ARN non-codants chez les levures" fait partie de l'unité A.R.N. ("Architecture et Réactivité de l'ARN"), au sein de l'Institut de Biologie Moleculaire et Cellulaire de Strasbourg.

Cette équipe s'intéresse au rôle et à l'évolution des ARN non-codants (ou ARNnc) dans les mécanismes biologiques. Les ARNnc agissent per se et non via leur traduit protéique. De tels ARN étaient connus depuis longtemps, mais on pensait alors qu’ils n’étaient que des "composants infrastructuraux" de la machinerie traductionnelle, des reliquats d’un monde ancestral "tout ARN" (ou "RNA World") : les ARN ribosomiques, les ARN de transferts, les introns ainsi que les petits ARN nucléolaires.

Pourtant, depuis le début des années 2000, l’amélioration des technologies de séquençages et de criblages à haut débit mirent fin à cette vision réductionniste. De nouvelles classes d’ARNnc furent régulièrement découvertes : miRNAs, sRNAs, piwiRNAs, long-ncRNAs,.... La majorité de ces ARNnc agissent en cis ou en trans dans la régulation de l'expression des gènes, et, par voie de conséquence, dans les mécanismes de pathogénicité.

Au moyen d'approches bioinformatiques et expérimentales, notre équipe s'intéresse plus particulièrement :

  • à l'étude des relations structure-fonction dans certaines familles d'ARNnc (ribosomes, riboswitches,...)
  • à l'identification et à l'étude de nouveaux ARNnc impliqués dans les mécanismes de pathogénicité chez certaines espèces de levures (Candida)

Pour davantage d'informations, cliquez sur une des images ci-dessous.

Notre équipe

picture1

Nos Projets

picture2

Nos Méthodologies

3Dmodelling